Facebook : augmenter le trafic sans blocage grâce aux groupes

Les groupes Facebook permettent de largement diffuser ses publications mais sont semés d'embuches. Mesclado fait le point sur les bonnes pratiques et les pièges à éviter. Une bonne règle de base : votre activité sur Facebook doit se rapprocher de celle d'un utilisateur classique qui aime, commente, partage, invite, relaye...

Facebook box 1334045 1920

Etes-vous bloqué par l'algorithme Facebook ?

Après un nombre important de partages, Facebook considère votre activité comme anormale.

Pourtant partager des liens issus d'un site web (ex : un blog) sur les groupes est un moyen très efficace de gérer du traffic vers le site.

La solution : payer pour acheter de la pub Facebook. Ici on va voir l'alternative : comment être malin.

1. Contourner l'algorithme

Facebook se moque du nombre total de vos publications dans les groupes. Facebook surveille vos actions. Si vous concentrez votre activité sur la publication dans des groupes, vous serez bloqué(e). Il faut donc dissimuler vos publications vers les groupes avec d'autres actions : des publications sur votre profil, des "J'AIME" de publications et de pages, des commentaires, l'envoi de messages, des invitations d'amis, etc.

2. Rendre active sa page (son mur)

Objectif : publier quotidiennement sur son profil en grande quantité.

  • Si on publie à la main : à chaque séance Facebook, on peut grouper plusieurs publications (4 au réveil, 4 au petit déj... ça commence à ressemble à une prescription médicale !)
  • Si on publie via un automate : on publie 60 à 80 publications espace les publications de 300 à 400 secondes.

Les sources sont par exemple des contenus d'autres réseaux. Si vous utilisez un automate, Jarvee explique ici comment se servir de flux RSS issus de Pinterest.

On peut publier uniquement les images. Par contre il est essentiel de publier des images avec lien en nombre suffisant (très important pour que l'algorithme voit que vous publiez des liens vers de groupes divers et pas seulement le vôtre, etc.

3. Aimer les publications

Simple : aimer les publications des amis, des pages et des groupes qu'on suit.

4. Echanger par Messenger

Facile, surtout si vous avez la tchatche !

5. Elargir son cercle d'amis

Les amis potentiels sont comme vous membres de groupes et de pages.

On lance des invitations en commençant par les mieux connectés. On avance lentement mais sûrement : ne pas dépasser 5 à 20 demandes d'ami par jour. Il est nécessaire d'annuler les demandes après plusieurs jours.

6. Commenter les publications

Pour varier, on commente en priorité les pages (et pas les groupes) car on publie déjà sur les groupes en grande quantité.

Lorsqu'on a publié sur un groupe ou une page, on commente cette publication, ce qui l'a fait remonter en tête des messages. On peut ensuite supprimer ce message. Cette opération s'appelle le "Bump". Certains automates proposent cette fonction de manière automatique.

 

7. Varier le texte et les photos de ses publications dans les groupes

Pour éviter l'effet répétition :

  • Texte : on modifie le texte qui accompagne le lien vers la page aussi souvent que possible ; on peut trouver une méthode élégante comme celle-ci en utilisant une expression par ligne :
    • Que j'aime / Que j'adore / Que j'apprécie / Quel pied / Quelle joie / J'aime / J'adore / Que de souvenirs, / Que de bons moments / Mes plus beaux souvenirs
    • les photos / les clichés / les tableaux / les paysages
    • de mes rêves / de mon enfance / de mes vacances / de mes années en France
    • ...
  • Lien : on utilise un raccourcisseur de liens comme bit.ly ou goo.gl (un article complet sur la question de la Webeuse ici) pour éviter de toujours pointer vers le même site
  • Photo : on choisit plusieurs photos lorsqu'on pointe vers une seule et même page Web. Par exemple, on modifie la photo (zoom, recadrage). Attention aux photos facilement accessibles sur le Web (ex : Pixabay, Photolia, etc.)

Cela peut aussi s'automatiser : Jarvee explique ici comment ils procèdent. Leur conseil : laisser 720 secondes entre les publications.

Il me reste une question : dans le cas où vous republiez depuis une page vers de multiples groupes, modifier le texte est-il suffisant ?

8. Choisir le compte Facebook

Il faut commencer petit :

  • Rejoindre 2 à 3 groupes par jour
  • Publier dans 2 à 3 groupes par jour, puis augmenter jusqu'à 50 à 60 publications par jour maximum (chiffre atteignable en automatisant)

Ensuite, on répartit la charge entre les comptes Facebook : poster sur 40 groupes avec 4 comptes quotidiennement plutôt que depuis un seul compte sur 40 groupes !

L'activité, le nombre d'amis et l'âge du compte ont un impact direct sur la quantité de publications. Donc attention avec un compte nouvellement créé ou qui passerait de 0 à 50 publications instantanément !

9. Varier les adresses de votre site Web

Pour Facebook, un sous-domaine compte comme une autre adresse URL. Donc www.mesclado.com, tuto.mesclado.com et infos.mesclado.com sont considérés comme trois sites distincts.

Vous pouvez utiliser des adresses web (URL) achetées à coût modique.

Il est ensuite possible d'utiliser des images cliquables hébergées à ces adresses qui pointent vers l'adresse URL du site principal.

Pour faire plus simple, mieux vaut utiliser une page Facebook qui pointe vers le site ou le blog. On partage alors les publications de la page dans les groupes.

10. Concentrer ses efforts vers un petit nombre de groupes

Pour chaque groupe, on commence par analyser lesquels sont les plus actifs (nombre de membres, nombre de publications quotidiennes). Ensuite, on établit un historique du nombre d'interactions sur vos publications. De cette manière, on peut prioriser les groupes

11. Risques

Si on s'acharne à recevoir des alertes de Facebook sans prendre action, plusieurs cas existent :

  • Le compte Facebook est bloqué puis fermé
  • L'adresse d'un site web est bloqué car il est considéré comme spam

Mieux vaut donc être prudent...

Remerciements : Jarvee.

 

marketing publication post facebook groupe bloquer blocage debloquer publier partager

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire